ART JAPONAIS – AUX ORIGINES DU RAFFINEMENT DE L’ÈRE EDO

MUSÉE GUIMET

La seconde conférence au sein des collections d’art japonais du musée Guimet nous fera appréhender les développements artistiques de l’ère Edo (1603-1868), dominée par la dynastie Tokugawa dont le gouvernement siégeait dans l’actuelle Tokyo, la capitale de l’est, favorisant ainsi le développement d’une culture urbaine et marchande. Les arts appliqués se multiplient : kakemono, makimono, paravents, estampes ukiyo-e (« images du monde flottant »), laques, céramiques de grès et de porcelaine, certaines destinées à l’exportation, d’autres réservées aux cadeaux diplomatiques, ivoires (netsuke) et gardes de sabres nous font évoluer à travers un Japon extrêmement dynamique économiquement et artistiquement parlant.

Type Collections permanentes et cycles

Jeudi 27 février 14h30

  • Solveig Placier, ancienne chargée de TDO à l’Ecole du Louvre, conférencière nationale, spécialiste du Japon

21 €

Point de rendez-vous

devant l’entrée du musée, 19 avenue d’Iéna, 75016 Paris

Je souhaite participer
Vous devez vous connecter pour commander ce produit