ENTRE OMBRE ET LUMIÈRE, UNE PETITE HISTOIRE DE L’ESPIONNAGE À PARIS

LE PARIS CRIMINEL

Hommes et femmes de l’ombre participent au maintien de la paix, luttent contre le terrorisme, se trouvent au centre de luttes de pouvoir complexes aujourd’hui devenues planétaires. Paris est un véritable nid d’espions depuis l’Antiquité. Les conflits actuels ont engendré depuis fort longtemps ce type de personnages, observateurs au départ puis, au fur et à mesure de l’évolution des sociétés et des régimes politiques, devenus agents de services de plus en plus organisés (DGSE, DST, KGB, cabinet noir). Héros du cinéma (James Bond) et de la littérature, premier rôle de romans d’espionnage ou personnages réels (le chevalier d’Eon, Mata Hari), ces fascinants personnages sont toujours aussi excitants aux yeux du public. Mais que recouvre la réalité dans les faits, où sont implantées les «agences d’espionnage», de «contre-espionnage» ou vivent les «agents dormants» les «barbouzes» …

Type Monuments et quartiers

Samedi 16 mai 14h30

  • Hélène Charabani, chargée de cours à l’École du Louvre

16 €

Point de rendez-vous

 place de la Concorde, au pied de l’Obélisque, 75001 Paris

Je souhaite participer
Vous devez vous connecter pour commander ce produit