ESCAPADE A SAINT-QUENTIN

SAINT-QUENTIN DE L'ART GOTHIQUE A L'ART DECO

Sous la conduite de Laurent Lecomte, docteur en histoire de l'art

Fief des Comtes du Vermandois au Moyen-âge, Saint-Quentin est dotée en 1080 d’une charte communale, l’une des premières de France.

Le dynamisme commercial de la bourgeoisie culmine aux XIIe et XIIIe siècles grâce au travail du drap de laine. L’imposante Collégiale est le signe manifeste de cette prospérité : commencée à la fin du XIIe siècle, elle accuse toutes les phases du gothique, du primitif au flamboyant. C’est dans ce dernier style qu’est édifiée la façade de l’Hôtel de Ville (1506) qui domine la Grand Place. L’autre âge d’or de la cité suit de près un désastre : sa destruction à 80% à l’issue de la Première Guerre mondiale. Alors qu’un plan d’extension et d’embellissement de la ville par Paul Bigot est adopté en juillet 1919, s’ouvre la période de la Reconstruction. Si bon nombre de maisons sont d’abord reconstruites ou restaurées à l’identique, le nouveau style Art Déco prend rapidement le relais. Véritable ADN de la ville, il caractérise notamment l’architecture publique de l’entre-deux-guerres représentée par le Buffet de la gare, les anciens grands magasins des Nouvelles Galeries, la Salle du Conseil municipal de l’Hôtel de Ville ou encore le Casino. De nombreuses rues, telles les rues de la Préfecture, de Lyon, de la Sellerie ainsi que les abords de la gare et de la Grand Place sont riches en constructions de ce style.

Catégorie Escapades
Le Jeudi 23 juin 2022

140 €

Ce prix comprend le voyage en train (horaires à préciser ultérieurement), le déjeuner de midi et l’assurance voyage.

Ce voyage n'est plus disponible