SERIE 5 - L’EXOTISME A PARIS

SES PAYSAGES NATURELS, ARCHITECTURAUX, URBAINS, HUMAINS

De quartier en quartier, cette série vous emmènera à travers les influences exotiques qui parsèment la capitale.

 

L e 8e arrondissement : invention de l'exotisme au XVIIIe siècle, établissement de l'architecture russo-byzantine au XIXe siècle et goût de l'Asie au XXe siècle.

Le parc Monceau a conservé quelques vestiges des jardins romantiques imaginés par Carmontelle pour le duc de Chartres, et illustre la mode des fausses ruines antiques, des fabriques et de l’exotisme oriental. De là nous nous rendrons à la première église de confession gréco-russe autorisée par décret du tsar le 12 février 1816. Enfin nous terminerons par la Pagode de Paris, la maison Loo qui dresse sa silhouette singulière d’inspiration chinoise en plein cœur d’un quartier à l’esthétique très haussmannienne.  

Mercredi 29 septembre 14h30 

Rdv : A la sortie du métro Monceau devant les grilles du parc 

 

Le 12e arrondissement : le colonialisme et ses expositions

Construit à l’occasion de l’Exposition coloniale de 1931, de style Art déco, ce palais officiel, chargé de symboles, fut destiné à célébrer la gloire du modèle colonial français, dans la tradition des expositions universelles du XIXe siècle. Cette «tapisserie de pierre» se voulait une illustration des apports économiques des colonies à la métropole. De là nous nous rendrons au temple bouddhiste Kagyu-Dzong étonnant par ses couleurs et ses motifs asiatiques puis au second, la Grande Pagode, établie dans l’ancien pavillon du Cameroun.

Mercredi 20 octobre 14h30 

Rdv : devant l’entrée du Palais de la Porte dorée, 293 avenue Daumesnil, 75012 Paris

 

Les 10e et 2e arrondissements : les passages couverts exotiques 

Au début des années 1820, M. Brady, un commerçant installé au 46 du faubourgSaint-Denis, forme le projet du plus long passage couvert : un village de 113 boutiques se crée. A la fin  du  XIXe siècle,  les peintres Nabis se retrouvent à L’Os à Moelle. En 1976, M. Ponnoussamy, originaire de Pondichéry, ouvre au passage Brady la première épicerie indienne. Nous enchaînerons par le passage du Prado. Enfin nous terminerons par le passage du Caire, édifié sur une parcelle  dont il  épouse les irrégularités, nommé ainsi en l’honneur de la Campagne d’Egypte menée par Bonaparte.

Mercredi 17 novembre 14h30 

Rdv : 43 rue du faubourg Saint-Martin, 75010 Paris 

Type Les Essentielles

L e 8e arrondissement : invention de l'exotisme au XVIIIe siècle, établissement de l'architecture russo-byzantine au XIXe siècle et goût de l'Asie au XXe siècle.

Mercredi 29 septembre 14h30 

 

Le 12e arrondissement : le colonialisme et ses expositions

Mercredi 20 octobre 14h30 

 

Les 10e et 2e arrondissements : les passages couverts exotiques 

Mercredi 17 novembre 14h30 

  • Solveig Placier, historienne de l’art

40 euros (3 séances)

Point de rendez-vous

L e 8e arrondissement : invention de l'exotisme au XVIIIe siècle, établissement de l'architecture russo-byzantine au XIXe siècle et goût de l'Asie au XXe siècle.

Rdv : A la sortie du métro Monceau devant les grilles du parc

 

Le 12e arrondissement : le colonialisme et ses expositions

Rdv : devant l’entrée du Palais de la Porte dorée, 293 avenue Daumesnil, 75012 Paris

 

Les 10e et 2e arrondissements : les passages couverts exotiques 

Rdv : 43 rue du faubourg Saint-Martin, 75010 Paris 

Je souhaite participer
Vous devez vous connecter pour commander ce produit