Maud GUICHANE

Maud
GUICHANE
Assistante de conservation et régisseuse des collections - Fondation Custodia - Paris

Carte d'identité

Maud GUICHANE

Spécialités : Histoire du dessin.

Année du diplôme : 2014.

 

Si vous deviez définir l’Ecole du Louvre en 3 mots ? 

Curiosité; Regard; Exigence.

 

Un(e) enseignant(e) ayant marqué votre scolarité ?

Monsieur Louis-Antoine Prat, pour son savoir immense, son envie de le partager et la bienveillance avec laquelle il le fait. Bien dosées, ces qualités nous poussent à chercher l’excellence. 

 

Une oeuvre coup de coeur durant votre scolarité ?

S’il faut n’en citer qu’une, je choisis une feuille de Taddeo Zuccari, Deux soldats, conservée au British Museum (Londres). Elle rassemble tout ce qui nous fait aimer le dessin : la ligne rapide et décidée, le lavis contrasté qui montre une compréhension presque intuitive de la lumière, le repentir et l’inachèvement qui révèlent l’artiste en pleine réflexion. 

 

Votre parcours depuis votre départ de l'Ecole du Louvre en quelques mots ? 

Après mon diplôme de 2nde année de 2ème cycle en "Recherches appliquées aux collections", le statut d’auto-entrepreneur m’a permis de travailler auprès d’Emmanuelle Brugerolles, conservatrice générale du patrimoine, chargée de la collection des dessins aux Beaux-Arts de Paris pour l’assister dans la réalisation des expositions, des catalogues et des projets de médiation. Parallèlement, je réalisais l’inventaire d’une collection de dessins chez un particulier. Deux ans plus tard, j’ai candidaté pour un poste de régie des collections à la Fondation Custodia où je travaille toujours. 

 

Quelles sont actuellement vos missions à la Fondation Custodia ?

Depuis mon arrivée à la Fondation Custodia, mes fonctions se sont beaucoup élargies. Outre la régie des collections et l’accueil des chercheurs, j’ai assisté à la publication des catalogues et à l’organisation des expositions de la Fondation Custodia, avant d’être à mon tour commissaire de plusieurs projets, tels que les expositions Portraits en miniature (2018), Studi & Schizzi. Dessiner la Figure en Italie 1450-1700 (2019) ou Léon Bonvin (1834-1866). Une poésie du réel (prévue en 2021).

 

Quel(s) conseil(s) donneriez-vous pour les jeunes diplômé(e)s ? 

Faire des stages, saisir les opportunités professionnelles tout au long de leurs études et après leur diplôme. Et diversifier ces expériences (sans se disperser), que ce soit par la nature des missions, des institutions ou des secteurs, pour prendre conscience de leur diversité et des possibilités qu’ils offrent. 

 

Pour en savoir plus sur la Fondation Custodia :

Cliquez ici