SARAH BETITE

SARAH
BETITE
Responsable des collections - Musée des moulages - Université Lumières Lyon II - Lyon

Carte d'identité

Sarah BETITE

Spécialité : Histoire de la peinture, école française.

Année du diplôme : 2004

 

Si vous deviez définir l’École du Louvre en 3 mots ?

Cliché, Émerveillement, Solitude.

 

Un(e) enseignant(e) ayant marqué votre scolarité ?

Jérôme Delaplanche, qui assurait les TDO de mon cours de spécialité. Beaucoup de rigueur mais aussi un vrai plaisir de la découverte et des échanges très stimulants.

 

Une oeuvre coup de coeur durant votre scolarité ?

L'idole cloche en terre cuite, Grèce, vers 700 av. J.-C., musée du Louvre, découverte dans les premiers cours de TDO en 1ere année. L'antiquité grecque fut un véritable coup de coeur lors de mes études et je suis très heureuse de l'avoir retrouvée dans le poste que j'occupe actuellement.

 

Votre parcours depuis votre départ de l'Ecole du Louvre en quelques mots ? 

Après les deux premiers cycles de l'Ecole du Louvre, j'ai réalisé un master recherche à Paris IV sur le peintre néo-grec Henri-Pierre Picou (1824-1895). J'ai ensuite obtenu le concours d'attaché de conservation du patrimoine qui m'a permis d'occuper des postes de direction dans trois musées successifs : le musée municipal de Pontarlier (25), celui des sapeurs-pompiers Lyon-Rhône et enfin le musée des moulages de l'université Lumière Lyon 2. La collection du musée des moulages et son environnement professionnel m'ont conduit à m'inscrire en thèse sur le sujet des collections de moulages d'après l'antique dans l'enseignement du dessin à Lyon depuis le XVIIIe siècle. Une façon de relier mon goût de l'histoire de l'art des temps modernes avec l'antiquité grecque et romaine.

 

Quelles sont actuellement vos missions ?

Mon travail aujourd'hui consiste prioritairement à professionnaliser la gestion des collections du Musée des Moulages, par une refonte complète de l'inventaire qui prenne en compte les moulages en eux-mêmes et non plus les originaux dont ils sont la copie, et par la reprise en main de leur conservation (récolement, restaurations et réorganisation des réserves). Je dois également mettre en oeuvre des actions de diffusion des savoirs en direction de tous les publics, enfin favoriser un enseignement pratique des étudiants de l'université par la mise en place de projets tuteurés de tous ordres et l'intégration d'étudiants dans notre petite équipe. Le musée des moulages étant un musée universitaire, il a une dimension de laboratoire que j'essaye de développer.

 

Quel(s) conseil(s) donneriez-vous pour les jeunes diplômé(e)s ?

Être prêts à bouger pour saisir les opportunités, et bien soigner le choix de son premier poste. Il est souvent décisif et nous inscrit dans un domaine professionnel dont il peut être difficile de sortir.

 

Pour en savoir plus sur l'actualité du musée des moulages de l'Université Lyon II:

Cliquez ici